METHODE D'INTEGRATION A L'INSPECTION GENERALE DES FINANCES
1- Dispositif d'intégration à l'Inspection Générale des Finance


Décret du 17 mai 2005 portant révision du statut Général de la Fonction Publique fixe les principes fondamentaux de gestion des emplois de l'Administration Publique Nationale et des fonctionnaires (réf. art. 1), indique les conditions d'accès dans la Fonction Publique (réf. art. 2), définit la structure de gestion et de la classification des fonctionnaires et des emplois (réf. chapitre 3), prévoit les conditions de cessation définitive de fonction dans la Fonction Publique
Décret du 17 mars 2006 créant l'Inspection Générale des Finances prévoit dans ses articles 6, 8 et 11, la qualité des fonctionnaires pouvant occuper les postes de Directeur Général, de Directeur Général-adjoint et des Directeurs de service au sein de l'institution ainsi que les conditions dans lesquelles elle peut s'adjoindre les services d'experts évoluant ou non dans le secteur public, ou contracter des services d'institutions spécialisées.
Arrêté du 6 juin 2006 établissant les Statuts Particuliers des Corps Professionnels d'Inspecteurs de l'Inspection Générale des Finances, de Comptables publics du Trésor, des Contrôleurs financiers du Budget, dans ses dispositions générales, définit et réglemente la carrière et le régime de rémunération de ces corps professionnels, définit le mode de recrutement et de nomination, de promotion de grade et de classe, et de la mobilité de ces ressources humaines à l'intérieur des trois corps
Arrêté du 13 avril 2013 fixant les procédures et les modalités d’organisation des concours de recrutement donnant accès aux emplois de la Fonction publique, précise le mode d'organisation des concours d'accès à la Fonction Publique, définit les procédures et modalités de recrutement.

STRUCTURE CHARGÉE DU RECRUTEMENT
L'article 16 du décret portant création de l'Inspection Générale des Finances confère à la Direction des Ressources Humaines, la gestion des ressources humaines de l'institution en ce qui a trait à la prévision et le recrutement du personnel, l'inspiration et l'application d'une politique de rémunération, l'inspiration et le mise en œuvre d'un plan de développement des ressources humaines axé sur la formation et la polyvalence et la gestion de plan de carrière

PROCÉDURES ET MODALITÉS DE RECRUTEMENT
Les mécanismes de recrutement de personnel suivent les règles édictées par les textes de référence du dispositif d'intégration à l'Inspection Générale des Finances Cependant, de manière spécifique, à l'interne, la Direction des Ressources Humaines, définit et applique les conditions d'intégration du personnel de l'institution, composé du personnel administratif et du corps des inspecteurs, dits personnels techniques.
Le recrutement du personnel administratif, à l’Inspection Générale des Finances, se fait sur base de mérite et par voie de  concours. Les candidats souhaitant occuper un poste vacant à l’IGF devront remplir les conditions suivantes en référence à l'article 25 du Décret du 17 mai 2005 portant révision du Statut Général de la Fonction Publique
    •    Être de nationalité haïtienne ;
    •    Jouir de ses droits civils et politiques ;
    •    Être de bonne vie et mœurs ;
    •    Remplir les conditions de compétences professionnelles et d’aptitudes physiques requises.
En ce qui a trait au personnel technique, celui du corps des inspecteurs des finances, les dispositions de l'article 3 de l'Arrêté du 6 juin 2006 établissant les Statuts Particuliers des Corps Professionnels d'Inspecteurs de l'Inspection Générale des Finances, de Comptables publics du Trésor, des Contrôleurs financiers du Budget sont celles qui s'appliquent dans le processus de recrutement dont voici le libellé : " Tout haïtien remplissant les conditions requises pour être admis à faire carrière dans l'un des trois corps régis par les présents Statuts, est recruté sur concours par la voie externe parmi les diplômés de l'Ecole Nationale d'Administration Financière".

TYPES DE RECRUTEMENT
L'inspection Générale des Finances priorise la promotion interne lorsque les compétences à recruter existent déjà soit au niveau de l'IGF, soit au niveau du Ministère de l'Economie et des Finances. Cependant, lorsque ces compétences nécessaires n'existent pas à l'interne, les postes à pouvoir sont publiés par avis d'appel à candidature publié dans les journaux de la capitale et sur son site internet www.igf.gouv.ht. Les recrutement interne sont publiés par un avis affiché sur le babillard de la DRH s'il s'agit de recrutement à l'interne de la fonction publique, et par une note circulaire à toutes les structures internes du Ministère de l'Economie et des Finances s'il s'agit de recrutement à l'interne au grand MEF.  

PROCESSUS DE RECRUTEMENT
Le processus de recrutement se repose sur des principes d’égalité de sexes, égalité de chances, compétence, honnêteté, impartialité, neutralité et se réalise de plusieurs manières suivant le besoin définit par la Direction des Ressources Humaines. Ce processus doit cependant respecter un certain nombre de règles une façon de garantir la sécurité des emplois. Ainsi, la Direction des Ressources Humaines de l’IGF travaille en collaboration avec l’OMRH pour la réalisation des différents types de recrutement.
Étapes du processus
L‘article 29 de l'Arrêté du 2 avril 2013 fixant les procédures et les modalités d'organisation des concours de recrutement donnant accès aux emplois de la Fonction Publique prévoit spécifiquement les étapes suivantes dans le processus de recrutement, appliquées et respectées par l’IGF. 
    •    L’appel à candidatures
    •    L’organisation du Jury de sélection
    •    Le stage probatoire
    •    Le processus de sélection
    •   Analyse des dossiers
    •    Tests de connaissances du domaine
    •    Entretien
    •    Vérification des références
        La nomination
    •    La titularisation    

OFFRE DE STAGE
Toujours dans sa quête d'efficacité administrative dans la gouvernance de l'Administration Publique Nationale, l'Inspection Générale des Finances (IGF) offre à des moments précis, des stage au niveau de ses structures administratives à des étudiants haïtiens en vue de présenter les procédures administratives et techniques applicables au niveau des services, de rapprocher les nouvelles théories prônées par la gestion administrative en milieu de travail et de poser des réflexions sur les meilleures pratiques de gestion à adopter dans le secteur public. De ce fait, l'IGF se veut être une institution qui s'engage socialement dans un processus de formation pour répandre la culture de l'audit interne par cette politique de stage.

FORMATION
Les séances de formation et de perfectionnement tenues pour le compte du personnel peuvent être considérées comme étant complémentaires pour combler les écarts de compétences de l'IGF et également d'accompagnement à l'évaluation régulière des fonctionnaires. Les formations globalement constituent des investissements engagés par l'Etat Haïtien dans le développement professionnel de ses cadres en vue d'augmenter leur productivité tout en augmentant la qualité des services publics offerts. A ce niveau, les séances de formation supportées par l'IGF permettent d'atteindre les objectifs clés dans le management des Ressources Humaines tels que :
 • la matérialisation des missions poursuivies par l'IGF via la déclinaison opérationnelle cohérente du Document d'Orientation Stratégique ; 
 • la croissance de l'efficacité administrative de l'institution ;
 • la maîtrise des procédures établies et le déploiement de l'habilitation professionnelle des Inspecteurs des Finances;
 • la valorisation du potentiel de compétences des agents de l'IGF dans l'exercice de leurs fonctions.

A ce titre, la Direction des Ressources Humaines de l'IGF met en place des moyens et des mécanismes nécessaires de développement des compétences du personnel selon les besoins de l'institution par l'élaboration et la mise en œuvre d'une charte de formation en mettant en exergue la planification des effectifs à développer leur potentiel de compétences et les champs de formation prioritaires pour leur personnel. De ce fait, l'IGF élabore et pilote un plan de formation tri-annuel suivant les pratiques de gestion des compétences et la poursuite cohérente des missions et attributions déclinées dans la vision stratégique de ladite institution. Enfin, l'IGF peut coordonner des programmes de formation (longue, moyenne et courte durée) pour renforcer les capacités d'action de l'IGF via son personnel et les autres dispositifs listés ci-après.   

IMMERSION PROFESSIONNELLE
L'immersion professionnelle s'assimile en une stage d'insertion permettant à l'agent bénéficiant de l'immersion à prendre connaissance de l'organisation et du fonctionnement interne d'un service et aussi des méthodes de travail. Ainsi, l'immersion professionnelle est également considérée comme étant une stage de perfectionnement. 

 
COLLABORATION INSTITUTIONNELLE
Dans le panorama de l'Administration Publique Haïtienne, l'Inspection Générale des Finances (IGF) est généralement considérée comme une structure de contrôle, conformément à ses missions de contrôle et d'inspection stipulée dans son décret organique du 17 mars 2006, et ce, évolue de concert avec les autres organes de contrôle. A cet effet. l'IGF a intérêts à travailler en bonne intelligence avec les autres structures de contrôle en vue de minimiser les risques de télescopage des activités et d'assurer une meilleure couverture des services de l'Administration Publique. De ce fait, une délimitation du périmètre d'intervention et une synchronisation des actions favoriseront l'efficacité de la fonction contrôle dans le secteur public; ainsi que l'entretien d'un partenariat avec les organisations internationales ou les institutions étrangères stimulera des échanges de bons procédés.

PARTAGE D'EXPÉRIENCE
L'Inspection Générale des Finances (IGF) doit concerter avec les principales institutions exécutant des activités de contrôle à travers les structures de l'Administration Publique listés ci-après en vue de dégager une synergie dans le contrôle de l'action publique.
    •    Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA);
    •    Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC);
    •    Unité Centrale de Renseignements Financiers (UCREF);
    •    Commission Nationale des Marchés Publics (CNMP);
    •    Contrôleur Financier de la DGB; 
    •    Comptable Public de la DGTCP.